Joël Ducatillon, la PMT, la QSP, la méthode scientifique, et la connerie universelle

Il y a quelques mois, je publiais un billet où j’essayais d’analyser les propos de Joël Ducatillon concernant ses prétendues découvertes : la PMT et l’eau diamant. Je voulais en rester là, et puis je suis tombé sur une nouvelle page de son site intitulée “Rencontre avec Joël Ducatillon”. Ce qui m’a intéressé, c’est la description qu’il donne de lui même :

sssjd.jpg

Joël Ducatillon, chercheur français, créateur de l’Eau Diamant et de la technologie PMT, viendra donner une conférence sur ses dernières découvertes.

Chercheur ? Vraiment ? Je suppose que ce terme doit être pris au sens premier : celui qui cherche. Néanmoins, en Français en tout cas, ces mots signifient un peu plus que ça. Par chercheur, on imagine un vieux monsieur avec une barbe manipulant des éprouvettes, dont les travaux sont financés par un institut et surtout travaillant en stricte application de la méthode scientifique. Or, la confusion qu’apporte cette phrase me gêne, car M. Ducatillon n’a rien d’un chercheur dans le sens où on l’entends…

Déjà, je n’aime pas particulièrement les gens qui écrivent les textes qui parlent d’eux même, en s’attribuant des description qui ne leurs conviennent pas. Mais surtout, je ne supporte pas les gens qui jouent avec ce genre de confusion pour s’approprier une crédibilité non méritée. C’est du mensonge par omission, tout simplement.

Depuis mon précédent billet, beaucoup de gens viennent sur mon site en recherchant des infos sur Joël Ducatillon, la PMT ou l’eau diamant via Google. Je suis content que les gens tombent sur mon site car c’est le but : donner un autre point de vue, proposer une étude détaillée des propos de ce charlatan pour démontrer la supercherie de ses informations. Mais là où je suis encore plus content, c’est que la moitié des gens viennent sur mon site en ayant tapé “joel ducatillon menteur” ou “joel ducatillon escroc”. Ça me fait plaisir de voir 50% des gens ne se font pas avoir, et exercent encore leur sens critique. C’est donc pour ces gens là que j’écris à nouveau sur ducatillon : pour donner une série d’argument à ceux qui ne souhaitent pas de ce maître à penser ridicule.

J’aime pas les gens qui rejetent la méthode scientifique car leurs théories ne se basent sur aucune preuve

M. Ducatillon fait partie de ces gens qui sont dans la mouvance New Age, un courant spirituel occidental caractérisé par une prédisposition pour la spiritualité, et une affection particulière pour les connaissances ancestrales issues du monde oriental. Pour Marilyn Ferguson, initiatrice de ce mouvement, le New Age se définit par :

L’émergence d’un nouveau paradigme culturel, annonciateur d’une ère nouvelle dans laquelle l’humanité parviendra à réaliser une part importante de son potentiel, psychique et spirituel.

L’article Wikipédia parlant du New Age résume parfaitement la principale composante de ce mouvement :

(Le mouvement New Age est) considéré comme une tentative de « réenchantement du monde » face à la crise des idéologies et au refus de la croissance industrielle et du consumérisme.

Donc, si on résume, le courant New Age est une réaction à la perte d’« enchantement du monde » qui fait suite à la révolution industrielle, et à des idéologies très matérialistes et rationnels comme la Scientisme. Dans son essence même, ce courant de pensée n’a rien de négatif car il propose de redéfinir la position de l’humain dans la société et dans l’univers en général et lui ajoutant la composante spirituelle qui manque à nos sociétés modernes.

Même si en soit cela ne semble pas bien important, il faut noter que :

  1. Les gens qui se basent sur ce mode de pensée réagissent à une aversion du monde occidentalisé, ce qui induit un sentiment d’affection pour ce courant, et plus grave, provoque des mécanismes de protection contre la critique et les tentatives de rationalisation ;
  2. Ce courant est souvent accompagné de la recherche systématique de vérités ou de connaissances oubliées dans les anciennes civilisations (Maya, Atlantes, Tibet, …), sans le passage par l’étape de vérification.

Ce qui pose donc problème, c’est d’une part que certaines personnes adhérent à des idéologies sans les confronter à la réalité, et d’autre part qu’il est très compliqué de critiquer ce mouvement. Pourquoi ? Car le plus souvent, on retrouve un enrobage de mystique et de spiritualité qui imperméabilise la théorie à la confrontation expérimentale. Effectivement, quand une personne dit être “rentré en méditation” ou bien avoir “ouvert ces chakra”, comment voulez vous discuter de la réalité de ces affirmations alors qu’il n’en existe aucune trace visible ?

Quel est le lien avec Ducatillon donc? Et bien il fait partie de ces gens qui adhérent à des idées New Age sans en vérifier la moindre teneur, sans en confronter les conséquences à la réalité. Un petit exemple ?

En Atlantide, il y a trente ou quarante mille ans, nous avons tous subi un bricolage d’ADN.

L’Atlantide est reconnue presque généralement comme un mythe par les scientifiques et les historiens actuels. De nos jours, avec nos connaissances actuels, rien ne prouve que cette cité eue existé… La méthode scientifique voudrait qu’avant d’être avalisé, une théorie aussi extravagante soit confirmée par l’observation, par les faits. Or ce n’est pas le cas, et cela ne l’empêche pas de s’appuyer sur cette idée pour confirmer ces théories… L’argument opposé à la rationalité est souvent que “nous ne maîtrisons pas encore tous le savoir universelle, des choses nous échappent encore, la science ne réponds pas encore à toutes les questions”. C’est absolument vrai. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’elle ne réponds à aucune question…

446px-Siete_chakras.jpg Mais avant de continuer, il faut bien comprendre en quoi la méthode scientifique DOIT pourtant s’appliquer à ce genre de théories. Historiquement, cette méthode apparaît principalement après le Moyen Age, une période où règne l’obscurantisme et le dogme religieux. C’est JUSTEMENT pour sortir de cette période noire où les théories physiques ne s’appuyaient sur aucune vérification (un exemple marquant reste l’opposition farouche de l’église catholique au model héliocentrique, où la Terre est ronde et qu’elle tourne autour du Soleil, impliquant que la Terre n’est pas le centre de l’Univers), que la science s’est orientée vers un mode de pensée plus RATIONNEL qui écarte automatiquement les idées basées sur la foi, le dogme et la recherche inconditionnelle de réponse. Or, presque 800 ans plus tard, nous nous retrouvons devant le même problème : certaines personnes cherchent à répandre leur vision du monde sans la confronter à la réalité !

Contrairement à ce que disent ces gens, la méthode scientifique donne sa chance à chaque théorie : c’est l’expérimentation et le manque de preuve qui rejettent celles qui ne sont pas fondées. Je n’aime pas les gens qui se défendent d’avoir une procédure scientifique, qui s’appuient sur la science quand ça peut aider, et qui n’acceptent pas en retour que la science exige des preuves…

J’aime pas les gens qui vendent des solutions miracles

L’étude détaillée des propos de cet illuminé m’a appris deux choses :

  1. Il est convaincu que son “eau diamant” soigne les gens, les animaux et les plantes,
  2. Il entends convaincre le monde de cette idée.

C’est suffisant pour affirmer que Ducatillon est un démarcheur cherchant à vendre son élixir miracle à un maximum de personne. Or ça, ce n’est plus du tout acceptable. Tant qu’il se contente de raconter ces conneries à qui veut les entendre, pas de problème, nous sommes en Démocratie chacun dit ce qu’il veut. Mais quand on commence à prétendre quel tel ou tel produit peut soigner telle ou telle pathologie, sans AUCUNE vérification médicale, et PIRE ENCORE, en recommandent cette solution plutôt qu’une véritable thérapie validée par un médecin qualifié, il y a un vrai danger.

En gros, j’aime pas les gens qui prétendent apporter du soin avec des ondes, des lumières, des quarkz quantiques… j’aime pas la naturopathie et les dangers qu’elle pose.

Voici une phrase de Ducatillon extraite de cette page :

Il faut savoir que la plupart des maladies sont des carences et des déficiences, en vitamines, enzymes ou minéraux (ce que la médecine officielle néglige effrontément, en traitant uniquement les réactions symptômatiques).

Déjà, cette affirmation est fausse. Les maladies ont des causes diverses, et pour la plupart environnementales. D’autre part, la “médecine officielle” (terme péjoratif désignant la médecine pratiquée dans les hôpitaux, les cliniques, les cabinets, bref la médecine de tous les jours) prends systématiquement en compte la cause des symptômes avant de proposer un traitement sur ses conséquences. Ce genre de dénigrement est très grave : il vise à déprécier la qualité des soins proposés par la médecine moderne, fruit de l’expérimentation et des connaissances accumulés depuis des siècles, au profit d’une vision plus simple mais prétendument plus efficace.

M. Ducatillon, quand vous prendrez de l’âge et que votre santé déclinera, je suis certain que vous vous tournerez vers la “médecine officielle” pour vous soigner. Et je vous rappel que le bon sens fait aussi partie de cette médecine : elle encourage l’activité physique, l’épanouissement intellectuel, l’alimentation diversifiée et dosée, l’adaptation du traitement à la gravité du cas, l’utilisation de composants naturels (phytothérapie et homeothérapie), l’équilibre mental, déconseille l’excès et encourage au repos… Mais n’en voulez pas aux gens qui ont eu l’audace d’aller plus loin, d’inventer les vaccins, les antibiotiques, les scanners et autres IRM. Ne dénigrez pas une science bien plus complète que vos conseils à deux balles.



Commentaires

1. Mystikalidonie samedi 3 septembre 2011

http://mystikalidonie.canalblog.com...

2. Patrick Berland lundi 26 mai 2014

Bonjour,

j'écris un livre sur les dérives ésotériques en écologie.(Je suis moi même professionnel en écologie). Je suis tombé sur votre blog, en cherchant tous les délires sur l'eau. Je vous félicite pour la pertinence de vos propos et de vos remarques. Que du bon sens, et de la logique élémentaire mais avec une belle culture. Je ne sais pas si mon livre sera publié, ni quand, mais je me permettrais de vous citer, nous avançons dans le même sens. Merci. Cordialement.
Patrick Berland


About the Author

Ted Marklor est un web designer, un web developer et un génie de la nature. Transcendant le web depuis bientôt 15 ans, Ted est une source d’inspiration et de conseil pour toute une génération de jeunes programmeurs. Le Web 2.0, c’est lui. Dans la vie, il aime aussi faire des avions en papier, s’inventer des pseudonymes et une vie de winner, et surtout parler de lui à la troisième personne. Ça se fait en ce moment sur les blogs…


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.